Instagram
Me suivre
Vincent Van Gogh – Autoportrait, 1889 - LAURA BHRD
17270
portfolio-item-template-default,single,single-portfolio-item,postid-17270,cookies-not-set,eltd-core-1.1.1,audrey child-child-ver-1.0.0,audrey-ver-1.3.1,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,eltd-mimic-ajax,eltd-grid-1200,eltd-blog-installed,eltd-follow-portfolio-info,eltd-default-style,eltd-fade-push-text-right,eltd-header-vertical,eltd-no-behavior,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-default,eltd-light-header,eltd-fullscreen-search eltd-search-fade,eltd-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Vincent Van Gogh – Autoportrait, 1889

LAURA BHRD / Vincent Van Gogh – Autoportrait, 1889

Art

Vincent Van Gogh – Autoportrait, 1889

Autoportrait – Introspection – Le rapport à soi-même

Incompris, torturé, l’artiste a réalisé plus d’une quarantaine d’autoportraits qui retrace l’évolution de son style. Avec sa palette vive et sa touche exaltée, Van Gogh se représente d’une manière assez particulière sur l’ensemble de ses œuvres : le regard fixe, relativement anxieux, face à lui-même. Influencé par les impressionnistes ainsi que par le pointillisme, son style est identifiable parmi mille.
Ses autoportraits vont au-delà de la simple représentation. Ils prennent une dimension psychologique, qui amène à s’interroger sur le rapport à soi-même.

Credits: Vincent Van Gogh – Autoportrait, 1889, National Gallery of Art, Washington

 

Tags

Autoportrait, Introspection, Van Gogh

Like